Demos

par margoradio

Ce matin, je travaille sur la démocratie.  Hier, j’ai écouté un post sur la tyrannie des experts.

Comment tracer la limite entre technocratie et discussion de comptoir?

Comment prendre en compte la souffrance et la phénoménologie des événements sans être accusés de démagogie?

Comment mettre de côté cette souffrance pour se concentrer sur des données (qui peut être permettront d’apaiser cette souffrance) sans être accusés d’inhumanité?

Manif du 1er mai 2012

Manif du 1er mai 2012

Il faut continuer de parler, je pense, et de faire de l’école, de l’université, du travail des laboratoires informés de la démocratie. Les médias ne disent pas tous la même chose: il faut s’informer le plus loin possible, lire le plus de choses possibles sur le même sujet.

La démocratie marche assez bien: tant qu’on continuera à s’engueuler, ça va.

Publicités