Cartographier le territoire du musée

Ceci est la traduction d’un article écrit pour le blog que je tiens pour l’organisation Artraker.

Mercredi je suis allée une conférence, “Mapping the Museum Territory”. Une des présentations était donnée par une chercheuse en médiation culturelle, Melissa Forstrom. Elle a notamment expliqué comment les plans de musées constituent en fait des récits élaborés. En se concentrant sur des plans du Met de New York et du British Museum elle a souligné ce qui était montré, qui était le « visiteur imaginaire » et ce qui était passé sous silence. Elle a expliqué par exemple que le choix par le Met de mettre le nom des mécènes sur la carte mais pas le nom des salles était un choix politique.

Plan du 1er étage du Met Museum Source: http://www.metmuseum.org/~/media/Files/Visit/museummap.pdf

Mais de façon plus importante, elle a fait le lien entre la création des musées et le début de la cartographie comme étant des inventions coloniales. La cartographie et les musées étaient deux façons pour le système impérial de produire un savoir sur les pays occupé. Dans ce sens, le territoire occupé était une invention et les musées avaient pour vocation originelle de mettre en scène l’imagination coloniale. Les cartes et les musées sont tous les deux de l’interprétation (mot anglo-saxon pour médiation culturelle).

Ainsi le plan de musée a, selon Forstrom, une dimension politique importante, attirant le regard du spectateur sur une oeuvre ou une autre, s’adressant au « visiteur imaginaire » comme à quelqu’un qui sait comment fonctionne un musée (par exemple où trouver un plan) ou quelqu’un qui a besoin d’aide pour visiter.

Couverture du guide du Met Museum Source: http://www.metmuseum.org/

Le problème, nous dit Forstrom, est que les musées sont toujours considérés par le public comme une autorité – un lieu de vérité. En plus, ils apparaissent comme objectifs, dégagés des discours. Les plans de musées sont, en conséquence, la représentation la plus objective de cette fiction qu’est l’objectivité des musées.